Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

bt portail famille5

twitter

facebook

icone instagram  

icone accessibilite

pix transp

Une légende à l'origine de la création du village...

 

Deuil-La Barre témoigne d'une bien longue existence, et a l'avantage de posséder une histoire continue de 14 siècles, chose assez rare.

A.1.4.1 b un mot dhistoire La découverte de vestiges datant de l'époque gallo-romaine (voies, monnaies) atteste de l'ancienneté du site. "Deuil" est semble-t-il un nom dérivé du celte dont la forme ancienne est "Diogilo", évoquant une clairière avec des sources et des étangs.

 

A l'origine de la création du village et de son église : la légende de Saint-Eugène.

Les passionnés d'histoire s'arrêteront certainement sur l'origine de la création du village et de son église puisqu'elle repose sur une légende dont le récit remonte à l'époque mérovingienne: La légende de Saint-Eugène. Rédigée au IXème siècle par les moines de l'abbaye de Saint-Denis, la légende raconte que le seigneur Ercolde, possesseur de la villa Diogilo fut miraculeusement averti dans son sommeil par Saint-Denis que Saint-Eugène, archevêque de Tolède et compagnon de Saint-Denis, avait été martyrisé à Deuil par les armées romaines et que son corps avait été jeté dans le lac situé dans sa propriété (actuel lac Marchais).
Au matin, Ercolde fit fouiller le lac païen et y découvrit un corps intact. Il le plaça alors dans un lourd A.1.4.1 c un mot dhistoire sarcophage et pour connaître le lieu où le saint voulait qu'on lui élève une église et son tombeau, la cuve fut hissée sur un chariot attelé de boeufs, animaux sacrés dont les actions étaient, dans certaines circonstances, dictées par les dieux. Ils prirent la voie antique, s'arrêtèrent dans le camp d'Ercolde et refusèrent d'aller plus loin. Le maître fit construire un édifice religieux à l'emplacement actuel du choeur de l'église, qui devint rapidement un centre de pèlerinage au vu des nombreux miracles qui s'y accomplirent. Autour de l'édifice se développa au fil du temps le bourg de Deuil.

IMG 5159Le lac Marchais fut longtemps, au travers des siècles, considéré comme un étand sacré, et de nombreuses processions eurent lieu jusqu'au XIXe siècle. De cette époque date aussi l'implantation d'un vignoble, qui a longtemps constitué une importante ressource durant des siècles pour le bourg de Deuil.

Hier comme aujourd'hui, l'histoire de Deuil-La Barre imprègne les rues aux quatre coins de notre commune. Plaques explicatives, conférences, expositions permanentes et temporaires au Musée Michel Bourlet, actions associatives et participatives... la valorisation de cette riche histoire est aujourd'hui plus que jamais au coeur de l'action municipale.

logo footer

Horaires
d'ouverture :

 

Du lundi au vendredi :
8h30-12h / 13h30-17h
(Fermé le mardi après-midi)

Samedi : 8h30-12h
Seules les permanences sont tenues en Mairie annexe :
Accueil Multiservices, Administration Générale et Etat Civil uniquement.

Hôtel de Ville

36, rue Charles de Gaulle
95170 Deuil-La Barre
Tél. 01 34 28 65 00
Fax 01 34 28 65 90