Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

bt portail famille5

twitter

facebook

icone instagram  

icone accessibilite

pix transp

Recyclage

En donnant des objets que vous comptiez jeter –qu'ils soient utilisables tels quels ou réparables– vous allongez la part utilisation de leur cycle de vie et faites des heureux. Les sites non lucratifs ci-dessous mettent en relation les donneurs (qui se débarrassent d'objets) et les bénéficiaires (qui viennent récupérer l'objet à la convenance du donneur).

www.co-recyclage.com
www.donnons.org
www.recupe.net
www.jedonnetout.com
www.objetgratuit.com
www.recupe.fr
www.le-dindon.fr

 

Covoiturage

Le principe du covoiturage est simple : il s'agit du partage d'un véhicule par plusieurs occupants se déplaçant dans la même direction. Il permet, par exemple, à des voisins ou collègues d'utiliser un seul véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail ou d'études. Cela réduit notamment les émissions de gaz polluants ou à effet de serre par personne.
Les sites non lucratifs ci-dessous mettent en relation les conducteurs proposant des trajets et les passagers ayant besoin d'un moyen de transport. Les passagers peuvent partager les frais avec le conducteur, qu'ils soient forfaitairement définis par le site ou par le conducteur.

www.123envoiture.com
www.covoiturage.com
www.covoiturage.fr
www.easycovoiturage.com
www.pouce-pouce.com

 

Toilettes sèches

Les toilettes sèches sont des toilettes n'utilisant pas d'eau. Les excréments sont utilisés pour faire du compost ou de la biométhanisation. Il s'agit donc de recycler-valoriser des matières rejetées à l'égout qui gonflent la charge en volume et puissance des opérations d'épuration des eaux usées.
Les réticences vis-à-vis des toilettes sèches sont principalement dues à un blocage culturel. Par contre, les avantages sont multiples : économie d'eau (une chasse d'eau consomme entre 3 et 12L d'eau potable à chaque utilisation), limitation de l'eutrophisation, réduction des pertes de phosphore pour les écosystèmes, constitution d'une ressource naturelle (soit compost, soit matière organique à biométhaniser), absence de bruit généré par la chasse d'eau, pas de gel dans le cas de toilettes extérieures...
D'abord utilisées pour les refuges et zones isolées en France, les toilettes sèches ont été adaptées pour des festivals regroupant plusieurs dizaines de milliers de visiteurs et y ont rencontré un franc succès, devenant ainsi une alternative durable aux toilettes chimiques. Certains pays, notamment la Suède, les ont parfaitement intégré à l'action publique.

 

Comment réaliser des toilettes sèches ?

Le type de toilette le plus simple n'est composé que d'un seau au fond duquel on dispose un broyat de végétaux secs tels que copeaux, sciure de bois et/ou cendre, de façon à obtenir un équilibre carbone/azote dans le mélange et à bloquer la fermentation anaérobie, ce qui permet le démarrage du compostage et évite les odeurs.
Le coût est modique. Dans le cas de copeaux ou de sciure, il faut s'assurer qu'ils ne proviennent pas de bois traités afin de ne pas contaminer la terre via le compost. Prévoyez 1 à 2 m3 de sciure par an pour un ménage de 3-4 personnes. Préférer investir dans un seau en inox ou se contenter d'un seau en plastique (polyuréthane de préférence).

 

Même en été !

Les vacances arrivent à grands pas ! On frôle presque du doigt le "farniente" et la détente, mais pas question de laisser à la maison notre attitude éco citoyenne ! Elle voyage avec nous, quelle que soit la destination


A la plage :

Ne laissez pas vos sacs en plastique traîner : en plus de polluer et dégrader le paysage ; les déchets en plastique provoquent la mort d'un million d'oiseaux, de 100 000 mammifères et d'un nombre incalculable de poissons. Selon le Programme des Nations Unies pour l'Environnement : 75% des débris trouvés en mer sont en matière plastique et 80% proviennent de la terre. Malgré la présence de corbeilles, chaque vacancier laisse en moyenne 2 litres de déchets par jour sur les plages ! Ainsi, plus de 120 millions de sacs plastique sont dispersés sur le littoral français !
Préférez les laits solaires aux huiles qui forment une pellicule sur l'eau et ralentissent la photosynthèse indispensable à la faune et à
la flore aquatique, contrairement aux laits qui se dissolvent dans l'eau.
Si vous êtes fumeur, n'enfouissez pas vos mégots dans le sable : la plage n'est pas un cendrier.

 

Dans la nature :

Ne brûlez pas vos déchets qui émettent d'importantes dioxines,sans parler du risque d'incendie. En France, 5 000 départs de feu
ont lieu chaque année et 9 feux sur 10 sont dus à l'homme et à ses activités.
Marcher reste le meilleur moyen de découvrir la nature. Encore faut il rester dans les sentiers et chemins pour ne pas déranger la faune
et piétiner les milieux naturels fragiles.Ne cueillez pas dans la nature : il peut parfois s'agir d'une espèce
protégée. Sa cueillette peut entraîner sa disparition et bouleverser son écosystème.
Après un pique-nique pensez à ramasser tous les déchets produits afin de laisser l'endroit aussi propre qu'à l'arrivée.

 

En route vers une bonne conduite !

Aujourd'hui les transports sont à l'origine d'un tiers de la consommation totale d'énergie en France. La consommation de carburant est responsable de 35 % des émissions nationales de CO2.

 

Modérez votre nervosité

Une conduite souple et sûre permet un gain de carburant de 40 % : éviter les freinages, les changements de rapports inutiles (20% d'économies), anticiper les ralentissements, utiliser le frein moteur.

 

Réduisez votre vitesse

La plupart des véhicules ont un rendement énergétique maximal entre 80 et 100 km/h. Par conséquent en augmentant sa vitesse on accroît également la consommation de carburant et les émissions de CO2. Rouler moins vite mais de façon constante permet aussi de faire des économies !

 

Evitez la climatisation

Bien qu'elle équipe 3 véhicules neufs sur 4, la climatisation est une source d'émission supplémentaire de gaz à effet de serre. Les climatiseurs d'automobiles utilisent des tuyauteries souples qui perdent, chaque année en moyenne, 15 à 20% du gaz frigorigène, gaz à effet de serre puissant et fortement nocif notamment pour la couche d'ozone.

 

Coupez votre moteur à l'arrêt

Dès que l'on s'arrête plus de 20 secondes, le moteur peut être arrêté. En effet, l'arrêt/redémarrage du véhicule consomme moins que de laisser tourner son moteur au-delà de 20 secondes.

 

Education

C'est en répétant les mêmes gestes simples chaque jour que les adultes, comme les plus jeunes, apprennent à respecter et protéger les ressources de la nature. Confier à votre enfant la tâche d'éteindre la lumière de sa chambre, la télévision, ses veilleuses avant de venir dîner, ou penser à fermer le robinet pendant qu'il se savonne les mains. Et pourquoi ne pas donner à chaque enfant de la maison la responsabilité d'une poubelle ? Il devra ainsi récolter cartons, verres et autres déchets dans la poubelle appropriée. A lui ensuite de la vider lorsque celle-ci sera pleine. Donnez à vos enfants des responsabilités !



logo footer

Horaires
d'ouverture :

 

Du lundi au vendredi :
8h30-12h / 13h30-17h
(Fermé le mardi après-midi)

Samedi : 8h30-12h
Seules les permanences sont tenues en Mairie annexe :
Accueil Multiservices, Administration Générale et Etat Civil uniquement.

Hôtel de Ville

36, rue Charles de Gaulle
95170 Deuil-La Barre
Tél. 01 34 28 65 00
Fax 01 34 28 65 90