Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

bt portail famille5

twitter

facebook

icone instagram  

icone accessibilite

pix transp

Internet est désormais présent dans notre vie quotidienne, quel que soit le terminal utilisé pour y accéder (smartphone, tablette, ordinateur...). Le nombre d'escroqueries, arnaques ou cyber-attaques explose. Ainsi, 12 % des internautes ont déjà été victime d'une escroquerie en ligne, et 8% d'une usurpation d'identité. De nombreux malfaiteurs utilisent désormais cette méthode depuis les quatre coins du monde pour tenter de tromper votre vigilance et vous soutirer de l'argent. Voici les techniques les plus courantes, et quelques conseils pour éviter d'en être un jour victime.

 

Le Phishing

Le phishing (ou hameçonnage): Il s'agit d'une technique par laquelle des personnes malveillantes se font passer pour de grandes sociétés ou des organismes financiers qui vous sont familiers (généralement des établissements bancaires, le trésor public, les impôts, votre opérateur téléphonique...) en envoyant des mails frauduleux, et récupèrent des mots de passe de comptes bancaires ou numéros de cartes de crédit en vue de détourner des fonds en effectuant des retraits frauduleux sur vos comptes.

Concrètement, vous recevez un email qui ressemble fortement à celui que pourrait vous envoyer votre banque, les impôts... Logo, visuels etc. tout y est pour vous faire tomber dans le piège. Car le lien sur lequel vous êtes invité(e) à cliquer pour "régulariser votre situation" ou "débloquer votre compte" par exemple vous renvoie sur un site pirate, qui reproduit fidèlement celui de l'organisme officiel pour lequel les pirates se font passer. Toutes les données que vous pourrez y entrer (code de carte bleue par exemple) sera récupéré par les malfaiteurs, qui pourront alors débiter votre compte frauduleusement, ayant ainsi récupéré vos données confidentielles.

Quelques conseils pour éviter de vous faire piéger:

  • Les organismes quels qu'ils soient ne demandent JAMAIS vos coordonnées bancaires ni aucune autre information confidentielle par email. Si un mail vous invite à les indiquer, vous êtes à coup sûr confronté(e) à une escroquerie de type "phishing".
  • Prenez garde à la rédaction du mail: la syntaxe est-elle correcte , y a-t-il des fautes d'orthographe ? Il s'agit d'un très bon moyen pour vérifier l'authenticité du message. En effet, les messages frauduleux souvent envoyés de l'étranger sont souvent mal rédigés et remplis de fautes.
  • https cerficat sslLe courriel comporte-t-il des informations personnalisées (votre nom, votre prénom, votre numéro par exemple) ? Si aucun élément n'est personnalisé, il s'agit sans doute d'un message frauduleux, envoyé à des milliers de personnes. Les organismes officiels personnaliseront toujours le contenu des messages, a minima avec votre identité exacte.
  • Lorsque vous vous apprêtez à indiquer des données sensibles (codes de carte bleue pour un achat en ligne par exemple), vérifiez que l'adresse URL du site est précédée d'un logo représentant un cadenas, ou de la formule "https", indiquant que le site est sécurisé. 

Arnaques aux achats en ligne

Acheter en ligne ne pose aucun problème de sécurité et n'est pas spécialement risqué, à condition de respecter quelques règles simples.

  • Se méfier des offres trop alléchantes: l'indicateur prix est un excellent indicateur de la fiabilité et du sérieux de l'offre proposée. Un prix bien inférieur au marché doit vous inciter à la méfiance, ou même à renoncer. Au mieux vous aurez un objet de mauvaise qualité, au pire, vous risquez d'être cofnronté(e) à une arnaque ou à un objet volé, vous rendant coupable de recel, selon les dispositions du Code pénal.
  • N'achetez pas sur n'importe quel site: avant d'acheter, assurez-vous que le site sur lequel vous envisagez l'achat est connu, et vérifiez sa réputation. Ne vous fiez pas au nom du site; il est possible de créer un site nommé "France", mais localisé à l'étranger par exemple. Vérifiez également sa date de création: plus le site est récent, moins il est connu donc plus votre méfiance doit être importante. Généralement, une recherche rapide sur les moteurs de recherche pourra vous aider. Enfin, prenez garde à ce que le site soit sécurisé (logo cadenas ou URL démarant par "https"). 
  • Evitez d'enregistrer ou mémoriser vos codes de carte bleue, quel que soit le site

Usurpation d'identité

Jour après jour, en naviguant sur internet nous laissons des traces: historique des sites visités, codes divers... il devient facile pour un hacker de récupérer ces informations et se faire passer pour vous. Le nombre d'usurpations d'identité est en hausse constante avec le développement d'internet. 

Les réseaux sociaux sont particulièrement visés par cette escroquerie. Généralement, le pirate informatique récupère vos informations sur les réseaux sociaux ou tout autre site sur lequel vous pouvez être inscrit, avant d'ouvrir un compte sur ces mêmes réseaux sociaux, un blog ou un site en votre nom, avec vos données et photos. Il se fait ainsi passer pour vous devant vos proches, avant de les contacter en faisant croire que vous êtes en difficulté (souvent à l'étranger) et avez besoin d'un virement rapide d'argent pour vous en sortir. Vos proches souvent inquiets baissent leur garde et transfèrent l'argent... tombant ainsi dans le piège des pirates ayant utilisé l'usurpation d'identité.

Comment s'en prémunir ?

  • vérifiez votre antivirus et votre pare-feu, et maintenez-le à jour. Ils sécuriseront votre navigation sur internet
  • évitez d'accepter sur les réseaux sociaux des inconnus en tant qu'amis ou contacts, leur donnant ainsi accès à toutes vos informations.
  • Lorsque vous constatez qu'un compte a été ouvert au nom d'un de vos proches, vérifiez directement auprès de lui qu'il est bien à l'origine de cette opération

N'hésitez pas à en parler également à vos enfants, qui peuvent en être victime sur les réseaux sociaux au même titre que les adultes.

 

>> FAQ "escroqueries sur internet" du Ministère de l'Intérieur: http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Conseils-pratiques/Sur-internet/Faq-escroqueries-sur-internet


Sécurité informatique

La menace est permanente sur internet en matière d'attaques informatiques et évolue de jour en jour: virus, trojan, usurpation d'identité, mot de passe forcé... Quelques conseils simples permettent pourtant de s'en prémunir dans la plupart des cas:

  • Installez et maintenez à jour un bon antivirus (gratuit ou payant)
  • Installez un pare-feu, filtrant les flux entrants et sortants
  • évitez d'utiliser des mot de passe trop simples (type "12345", "azerty" ou votre date de naissance, trop facilement identifiable par un pirate informatique). Il est recommandé de mélanger les minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux (*#/§ etc.). Vous pouvez également utiliser une phrase de passe, plus long mais plus difficile à forcer.
  • N'indiquez jamais vos données confidentielles (données bancaires, mot de passe ou autre) sur des sites non officiels, ou à la demande d'un e-mail. 
  • N'installez jamais de programmes que vous ne connaissez pas et dont vous n'êtes pas à l'origine de l'installation, et n'autorisez pas un programme à le faire à votre place

Si vous êtes victime d'une cyber-attaque:

  • déconnectez-vous d'internet
  • faites un balayage complet avec votre antivirus et supprimez toutes les menaces
  • procédez à une restauration si besoin
  • si le fonctionnement de votre ordinateur est toujours altéré, faites appel à un spécialiste
  • modifiez tous vos mots de passe

Procédez ensuite au dépôt de plainte au commissariat. Conservez des images (faites une "photographie" de votre écran via la méthode de la capture d'écran) de l'attaque, ainsi que tout autre élément de preuve pertinent qui sera utile pour l'enquête. Listez tous les préjudices subis.

>> Consultez le Guide des bonnes pratiques sur Internet

>> Que faire en cas d'escroquerie ou cyber-attaque: http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Conseils-pratiques/Sur-internet/Que-faire-en-cas-d-escroquerie-ou-de-cyberattaque


Harcèlement, injure publique et diffamation

Internet n'est pas une zone de non droit. Plusieurs unités spécialisés de la police judiciaire et de la gendarmerie sont chargées de traquer les auteurs de délits commis en ligne.

  • Le harcèlement en ligne (ou cyber-harcèlement): intimidation, chantage, intimidation, insultes... les formes de harcèlement sont nombreuses. Que ce soit par SMS, email, sur les réseaux sociaux, sur un blog... ces pratiques constituent un délit sévèrement puni par la loi (2 ans de prison et 30 000€ d'amende, peine majorée si la victime est âgée de moins de 15 ans). Plus d'informations et de conseils de prévention notamment pour votre enfant sur le site "Stop Harcèlement".
  • La diffamation: Il s'agit de l'imputation d'un fait non avéré qui porte atteinte à l'honneur et à la considération d'une personne. Plus d'informations sur le site SERVICE-PUBLIC.
  • L'injure publique commise sur internet est sanctionnée plus sévèrement en droit que lorsqu'elle est commise dans un cadre privé. Plus d'informations sur le site LEGIFRANCE.

Plateforme de signalement PHAROS

Plateforme de signalement des contenus illicites de l Internet Pharos visuel 2Vous venez de tomber sur une vidéo, une publication, une photo ou tout autre contenu/ comportement qui vous semble illicite? La plateforme nationale de signalement des contenus illicites sur internet (Plateforme PHAROS), du Ministère de l'Intérieur, est à votre disposition à l'adresse: https://www.internet-signalement.gouv.fr

Que puis-je signaler ? https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Faq.action

 


Plus d'informations:

Ministère de l'Intérieur: http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Conseils-pratiques/Sur-internet

 

logo footer

Horaires
d'ouverture :

 

Du lundi au vendredi :
8h30-12h / 13h30-17h
(Fermé le mardi après-midi)

Samedi : 8h30-12h
Seules les permanences sont tenues en Mairie annexe :
Accueil Multiservices, Administration Générale et Etat Civil uniquement.

Hôtel de Ville

36, rue Charles de Gaulle
95170 Deuil-La Barre
Tél. 01 34 28 65 00
Fax 01 34 28 65 90