Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

bt portail famille5

twitter

facebook

icone instagram  

icone accessibilite

pix transp

A pied, à vélo ou en voiture, dans le métro ou en pleine forêt... Dans quels cas est-on tenu de prouver son identité ? et comment ?

Qui n'a pas entendu dire qu'il faut toujours avoir sa carte d'identité et 10 € sur soi, au risque d'être pris pour un vagabond ? Faux, faux, archi-faux. Cela n'est rien de plus qu'une rumeur, car nous avons le droit de nous balader sans nous encombrer de papiers, en toute légalité mais attention...

 

Vos obligations en tant que piéton ou cycliste

En France, la seule obligation que vous ayez est de pouvoir justifier de votre identité en toute situation. Passeport, carte d'identité, permis de conduire ou même carte d'électeur, vous avez le choix des outils pour prouver qui vous êtes. Le passeport et la carte d'identité, même après leur date d'expiration, continuent d'être reconnus comme valables, à condition bien sûr de rester sur le territoire français. Si vous n'avez aucune de ces pièces sur vous, vous risquez d'avoir à faire un détour par le Commissariat ou la Gendarmerie, le temps de vérifier votre identité. 

Les papiers qui sauvent

Mis à part ces différents papiers, d'autres, moins administratifs, sont très utiles à défaut d'être obligatoires. Par exemples, le simple fait d'avoir sur vous votre carte de groupe sanguin peut vous sauver la vie. Gardez également toujours avec vous une liste de vos allergies, surtout si elles portent sur des substances fréquemment utilisées en médecine (aspirine...). Enfin, pour rester pratique, ne vous séparez pas de votre carte Vermeil, de sécurité sociale, de chômeur ou de famille nombreuse. C'est toujours quand on en a besoin qu'on ne l'a pas.

Le cas des étrangers

S'ils restent moins de trois mois, les ressortissants de l'U.E. pourront se contenter d'un passeport ou d'une carte d'identité de leur pays d'origine, alors que les autres (hors U.E.) devront être en mesure de présenter un passeport et, le cas échéant, un visa. Pour un séjour plus long, le pays d'origine n'entre pas en compte : lors d'un contrôle d'identité, tous doivent pouvoir montrer, selon la durée de leur présence sur le sol français, leur carte de séjour temporaire ou leur carte de résident.


 

Vos obligations en tant qu'automobiliste ou motocycliste

L'automobiliste est un piéton en voiture, ne l'oublions pas : tout ce qui a été dit sur le piéton est donc valable pour le conducteur. Mais celui-ci ne s'en tire pas à si bon compte ! Il doit aussi être en mesure de présenter une multitude de document, faute de quoi les amendes tomberont en série. La facture est mathématique : non-présentation du permis de conduire, 11 €; de la carte grise, 11 €; du certificat d'assurance, 35 €; du contrôle technique s'il y a lieu (contravention de classe IV et retrait du certificat d'immatriculation, ex carte grise, jusqu'à présentation du certificat de contrôle technique). L'amende pour non-présentation du talon de la vignette étant d'ordre fiscal, les policiers ou gendarmes laisseront votre centre des impôts se charger de fixer son montant. Une fois l'infraction constatée, vous avez entre trois et cinq jours pour vous présenter au Commissariat ou à la Gendarmerie avec vos papiers. Cette démarche ne vous permettra d'échapper à aucune des amendes citées, mais vous évitera au moins leur majoration (jusqu'à 135€ tout de même!)

>> Plus d'informations: http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Transports/Questions-Reponses/Quels-sont-les-documents-a-avoir-sur-soi-quand-on-conduit2

logo footer

Horaires
d'ouverture :

 

Du lundi au vendredi :
8h30-12h / 13h30-17h
(Fermé le mardi après-midi)

Samedi : 8h30-12h
Seules les permanences sont tenues en Mairie annexe :
Accueil Multiservices, Administration Générale et Etat Civil uniquement.

Hôtel de Ville

36, rue Charles de Gaulle
95170 Deuil-La Barre
Tél. 01 34 28 65 00
Fax 01 34 28 65 90